Comment prendre sa tension artérielle à domicile ?

19 août 2021

Comment prendre sa tension artérielle à domicile ?

Qu’est-ce que la tension artérielle ?

La tension artérielle (TA) correspond à la pression exercée par le sang sur la paroi des artères. C’est la force qui permet de faire circuler le sang à travers les organes. Une mauvaise tension artérielle peut être handicapante dans le quotidien d’un individu. Une tension dite normale se situe entre 10/7 et 14.5/9. Elle a tendance à augmenter avec l’âge. Des mots de tête réccurents, des saignements de nez, des vertiges, ou une fatigue inhabituelle peuvent être les signes d’une hypertension. Mais elle ne s’accompagne pas nécessairement de symptômes, d’où l’importance de la faire surveiller.

Pourquoi prendre sa tension artérielle à domicile ?

Il est possible d’effectuer une mesure de la pression artérielle fiable à domicile, et ainsi d’être pris en charge rapidement en cas de tension trop forte ou au contraire, en cas de tension basse.
La prise de la tension artérielle à domicile est prescrite pour diagnostiquer une hypertension, ou contrôler l’efficacité du traitement antihypertenseur. Votre médecin ou un professionnel de santé peut vous demander d’effectuer ce geste vous–même à votre domicile et de lui transmettre les valeurs lors de sa consultation. Pour cela disposez d’un tensiomètre de qualité validé.

Dans certain cas, un Monitoring Ambulatoire de Pression Artérielle (MAPA) de 24 heures doit être nécessaire. La variation de la tension artérielle peut être causée par l’état physiologique d’une personne (grossesse, diabète), son activité physique (en exercice ou en repos), son alimentation (hypotension…) mais aussi par sa consommation d’alcool et de tabac.

Comment prendre sa tension artérielle avec un tensiomètre ?

  • Quelles différences entre un tensiomètre poignet et un tensiomètre brassard ?
  • Le tensiomètre poignet est le plus utilisé en “automesure”. Facilement transportable, il est pratique pour les personnes souvent en déplacement. Facile d’utilisation, le tensiomètre se place au poignet, puis, doit être porté à hauteur du cœur. Il est autogonflable.
  • Plus classique, le tensiomètre au bras est très simple à utiliser mais peut être plus compliqué à poser pour des personnes vivant seules, car il nécessite quelques ajustements. Le tube du brassard doit être positionné sur l’artère humérale et le patient doit être soit allongé, soit assis.

Votre pharmacien vous propose également des tensiomètres connectés comme le TRACK, un appareil certifié ESH connectable via une application mobile.

Peu importe le type de tensiomètre, l’automesure doit respecter certaines règles :

  • Respectez la “règle des 3 “ : 3 mesures espacées d’une à deux minutes, le matin avant d’avoir pris vos médicaments. 3 mesures espacées d’une à deux minutes le soir avant de vous coucher. Et cela 3 jours de suite.
  • Ne consommez pas de café ni de nicotine dans l’heure précédent la mesure.
  • Asseyez-vous au calme (position assise), vos pieds à plat, sans parler et sans serrer le poing.

L’écran du tensiomètre affiche deux valeurs en millimètre de mercure (mmHg). Le premier chiffre correspond à la pression artérielle systolique (quand le cœur se contracte). Le second désigne la pression artérielle diastolique (quand le cœur est relaché). Prenez note de ces valeurs, du jour et de l’heure afin de les communiquer ensuite à votre médecin.